Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/06/2011

Mort de Saï Baba

 

Extrait des chroniques de Gaston

 

Beaucoup d’entre vous ont entendu parler du fameux « Homme de Dieu » Saï Baba, considéré comme une incarnation de Dieu (‘Bhagwan’) par soixante ( ?) millions de ses disciples en Inde et dans 163 pays, comprenant des chefs d’Etats, de grands hommes politiques ainsi que des stars de tous genres, et des gloires sportives de tous pays. D’autres par contre le considéraient comme un charlatan voir un déviant sexuel. Quelque soit le point de vue d’où l’on se place, on ne peut éviter en toute justice de voir en lui un grand philanthrope tolérant qui affirmait qu’aucun de ses disciples ne soit obligé de changer sa religion. Outre les 25.000 temples parsemant le pays, il a créé plus de cent hôpitaux et des centaines d’écoles, de collèges et même d’universités où tous sont soignés gratuitement et avec les toutes dernières techniques de santé ou d’enseignement, ainsi que de nombreux foyers pour orphelins et de grands projets d’irrigation. Les milliards de milliard qu’il a reçu lui a permis tout cela, ainsi que de créer le complexe d’Ashram le plus grand (et le plus magnifique) du territoire. Alors homme de Dieu, magicien, charlatan ou autre, il a au moins servi ses semblables d’une façon efficace, tout en prêchant a tous vents paix et tolérance. Ne l’ayant jamais rencontré, je ne puis prendre position. Il est mort en Andhra Pradesh à 84 ans, ne pesant plus que 32 kilos, après des mois d’atroces souffrances. Résultat à mon avis, d’inutile acharnement thérapeutique. Saint ou pas, pauvre homme que d’avoir tellement souffert. Mais entre nous, quand les ‘vrais saints’ meurent, ils ne sont jamais allés à l’étranger jongler avec les milliards de naïfs occidentaux !

 

Les commentaires sont fermés.