Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2011

Corruption en INDE

Notre inflation dépasse les 10 % pour la première fois depuis au moins 17 ans, les légumes sont introuvables à cause des immenses surfaces inondées, et les pauvres voient leurs maigres ressources entièrement vouées à la nourriture de la famille. Et ce au moment même où la lutte contre la corruption bat son plein, affaiblit le gouvernement central, freine la croissance par absence de confiance et produit une atmosphère d’insécurité réelle, quoique bien relative face à la plupart des pays de la planète dépendants par trop des paniques économiques de l’Occident.

J’ai parlé ‘corruption’. Peut-être, est-il temps qu’on essaye ensemble d’approfondir ce sujet délicat. L’Inde se trouve dans une position vraiment peu enviable, pas bien loin du bas de l’échelle des nations. Officiellement, peut-être, il y a un problème de classification, avec lequel jouent avec brio les organisations de statistiques internationales.

Une des façons les plus efficaces de dénigrer l’Inde est de souligner la misère d’une grande partie de sa population d’une part, et la corruption devenue endémique dans tous les secteurs de la vie, en les comparant non pas en pourcentage de la population, mais en nombre total d’individus. On le fait tout aussi bien pour la Chine d’ailleurs, avec cette différence qu’elle est vraiment totalitaire alors que l’Inde est démocratique, bien que gangrenée par tant de maux qu’on se demande bien si elle ne mériterait pas une petite cure de dictature ici où là. Toujours est-il qu’en contemplant la fameuse échelle de corruption, on découvre que le Mexique par exemple, malgré se milliers de morts annuels par gouvernement et maffia de drogue conjuguées, jouit d’un meilleur classement. De même que la Guinée équatoriale, avec la pourriture absolue de son régime marxiste dictatorial. Et on ne peut ensuite pas échapper à la conclusion qui s’impose : l’Inde est un des pays les plus corrompus du monde (tiens, tiens, le Pakistan et l’Afghanistan nous précède quand-même, bien que pas la Chine !)

Les commentaires sont fermés.