Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2015

Des appréciations élogieuses pour ABC

Le 27/11/2015  socialorganisation.wordpress.com a publier un article sur les problèmes de l'éducation en milieu rural en Inde. Cet article relève l'action remarquable de ABC.

Nous répercutons ci-après cet article.

À l'heure actuelle, on peut dire sans se tromper que l'éducation rurale en Inde est en mauvaise condition.

ABC.jpg

Dans la plupart des villages, il y a très peu d'écoles et les enfants doivent voyager loin pour aller dans ces établissements d'enseignement. L'éducation rurale en Inde rencontre de nombreux autres problèmes. Les écoles ne disposent pas des matériaux appropriés, de salles de classe, de l'électricité. Les manuels en anglais réduisent également les possibilités d'étudier car la plupart des gens dans les villages ne peuvent comprendre et lire qu’en hindi ou dans leur langue maternelle. Le manque de financement et l'indisponibilité des enseignants expérimentés nuisent  aussi à la qualité de l'apprentissage. De nombreuses institutions ne disposent même pas des installations pour la formation en informatique. Certaines écoles ont également un nombre excessif d'étudiants, ce qui conduit à des difficultés dans le rapport élèves-enseignant.

L'éducation est très importante dans le monde d'aujourd'hui pour survivre et grandir. Elle permet d’acquérir des valeurs culturelles et d’aider les gens à se libérer des préjugés. Elle entraine également des perspectives de progrès. Dans tous les pays développés à travers le monde, il lui est donné une importance capitale. Mais dans un pays en développement comme l'Inde, les choses évoluent à un rythme lent. Même si il y a beaucoup d'écoles et de collèges dans les zones urbaines, ce n’est pas le cas avec les secteurs ruraux.

En Inde, la population rurale représente environ 68% de celle de l'ensemble du pays. Par conséquent, notre pays dans son ensemble ne peut pas progresser tant que les gens au niveau de base n’ont pas accès à des installations adéquates pour l'éducation.

Au cours des dernières années, les organisations non-gouvernementales (ONG) ont joué un rôle très important dans la promotion de l'éducation en milieu rural. Elles sont aussi très engagées à servir la société dans son ensemble. À l'heure actuelle, environ 25.000 à 30.000 ONG actives en Inde travaillent à promouvoir l'éducation, même dans les parties les plus reculées de la nation.

Une ONG qui contribue au développement de l'éducation en milieu rural est "Asha Bhavan Centre".

Cette organisation sociale a été reconnue par le gouvernement comme l'un des meilleurs établissements en Inde, pour le soutien aux enfants âgés de 3 à 15 ans dans les zones rurales du Bengale à travers une chaîne d'écoles. Elle offre également un soutien nutritionnel, soutien thérapeutique, soutien éducatif spécial, une formation professionnelle et d'autres services à environ 300 enfants handicapés souffrant de handicap locomoteur, de retard mental, de troubles et de handicaps multiples dans différents centres de réadaptation communautaires. Les méthodes d'enseignement mises en œuvre pour l'éducation des enfants spéciaux sont méticuleusement planifiées et surveillées. Différents camps sont organisés aussi bien pour motiver les gens à prendre part à la mobilisation des villageois et à leur sensibilisation à l'importance de l'éducation.

 



13/08/2015

Action de sensibilisation à la malnutrition

ABC a récemment publié sur son site Internet l'information suivante :

 

11755222_826538294109147_570549455471459650_n.jpg

 

Parrainé par l’AVTM, nous avons organisé le 19 mai 2015 une session de sensibilisation pour une alimentation équilibrée et contre la malnutrition à Bhagar Bastee.

11755189_826538067442503_1972861317424226359_n.jpg

Il y eut 76 participants.

Le but principal était d’éclairer les mères  sur ce qui pouvait améliorer la santé de leurs bébés et prévenir la malnutrition des jeunes enfants.

11014869_826538070775836_879145305727513407_n.jpg

11/08/2015

Inondations au Bengale

 

01.jpg

Des inondations catastrophiques se produisent actuellement au Bengale occidental. Nous reproduisons ci-après un article publié par ABC sur son site Internet.

 

5.jpg

 

 L'excès de pluie au cours des derniers jours, couplé avec de fortes marées et  l’afflux l'eau venant de Jharkhand et Orissa ont entrainé des inondations dans le Bengale occidental. Un total de 3,69 millions de personnes de 9691 villages du Bengale occidental ont été déplacées à cause des inondations. Près de 200.000 maisons  ont été détruites, entrainant plus de 100.000  sans-abri. Jusqu'à maintenant 69 décès ont été signalés  en raison de la foudre, des murs effondrés, d'électrocution, de morsure de serpent et de noyade.

11825057_837315409698102_1602711375907418258_n.jpg


La dépression basée sur les eaux du nord-est de la baie du Bengale et les zones côtières adjacentes du Bangladesh, a provoqué des pluies excessives dans la région. La partie sud du Bengale occidental, à savoir, les plaines du Gange ont reçu des précipitations très fortes. Jusqu’à 80% de la surface des districts de  Howrah, Hooghly, Burdwan, Bankura, Birbhum, Murshidabad, est actuellement touchée par des inondations. Les districts de Midnapore, Nadia, sont aussi en risque d’être inondée. Les routes et les terres restent immergées avec des rivières débordant dans la plupart des parties de l'Etat. 210.000 hectares de terre agricole ont été sévèrement touchés en raison de la pluie constante. Selon les rapports du département de gestion des catastrophes, 47 municipalités à travers l'état souffrent déjà grandement en raison de ces  calamités. La situation est très sombre et sans le déploiement d’une aide immédiate il sera difficile pour les gens à revenir à une vie normale.

9.jpg


Le village de Marokhana du bloc Khanakul, district de Hooghly est très affecté par les inondations. Il y a une école qui dispense l'enseignement primaire et pré primaire aux enfants dans ce village. L'équipe d'évaluation a constaté que l'école, qui a plus de 4 mètres  de haut, a complètement disparu sous les eaux  et des bateaux se sont échoués sur le bâtiment. De 2.5 à 4.5 mètres d'eau submergeant presque tout le village, les gens sont en constante  difficulté pour garder la vie sauve, sans parler de leurs biens et avoirs. La population totale de cette région est de 280.000 personnes, y compris 252 et 1260 de nos bénéficiaires directs et indirects.
Dans le village de Parbakshi du bloc Amta II, district de Howrah, il y a aussi un établissement pré primaire, primaire et collège qui accueille  314 étudiants et 1 570 de nos bénéficiaires indirects.
Les villageois de Laxmikantapur de Bishnupur sont également en difficulté et doivent être secourus dès que possible.

En tant qu'organisation humanitaire Asha Bhavan Centre a tendu la main pour fournir des secours aux bénéficiaires directs et indirects touchés par les inondations et ont déjà fourni une aide immédiate aux 5000 bénéficiaires directs et 25 000 bénéficiaires indirects.

Nous recherchons des soutiens pour atteindre et aider des milliers d'enfants et les familles touchés par  cette crise.

Faites un don aujourd'hui et aidez-nous à sauver la vie de nombreux enfants dans les zones les plus reculées dévastées par les inondations.

 

6.jpg

Devant cette situation, l’AVTM va envoyer un secours d’urgence de € 5.000 à ABC en puisant sur ses réserves.

 

N’hésitez pas à faire un don en ligne pour nous aider dans cette action.